dacebook
Confiance Invest

Conseils pratiques

Pourquoi passer par la loi Pinel ?

-

L’avantage fiscal octroyé par la loi Pinel permet de financer jusqu'à 21% de la valeur de l’investissement. Mais en fonction du mode de financement cela peut représenter jusqu'à 35% du montant des mensualités de crédit.
Grâce à un montage financier bien étudié vous pouvez ainsi acheter un bien immobilier avec 0€ d’apport.

-

Quelles sont les critères de la défiscalisation immobilière ?

Investir dans un logement neuf et le louer en résidence principale.

Passer par la loi Pinel permet d’utiliser l’argent de ses impôts pour financer l’acquisition d’un bien immobilier neuf, à condition de le louer à titre de résidence principale pendant 6, 9 ou 12 ans. Ces trois paliers correspondent respectivement des réductions d'impôt de 12%, 18% ou 21%. L’économie d’impôt finance donc, selon les situations entre 15 et 30% du montant de la mensualité. Elle représente un avantage particulièrement important dans le financement de l’opération et sa rentabilité.

Investir dans l’immobilier en toute sécurité pour mieux préparer votre avenir avec Confiance invest.

SIMULATION GRATUITE

(sans engagement)

Évaluez le financement de votre
investissement en 30s seulement

Calculez votre réduction d’impôts

-

Engagement 6, 9 ou 12 ans ?

C’est un choix qui doit se faire avec un conseiller.

En fonction de votre situation personnelle, votre âge et l’évolution de votre fiscalité, vous serez guidé par un professionnel vers la période qui vous correspond le mieux. La souplesse du dispositif vous permet de vous engager sur 6 ans au départ, et de prolonger par la suite. A l’inverse si vous avez opté pour 12 ans dès le départ, vous ne pourrez plus modifier la durée de votre engagement

-

Et après les 12 ans ?

Deux options s’offrent à vous :

La première c’est de réaliser le capital constitué pendant tout la durée de votre épargne en revendant votre bien. Vous récupérerez alors un montant correspondant au total de votre épargne, de vos impôts et de vos loyers pendant 12 ans. Auxquels viendra s’ajouter la plus-value éventuelle.

La seconde consiste à poursuivre la mise en location et percevoir un revenu complémentaire chaque mois, à travers les loyers versés.

Nous vous recommandons aussi...

>