Confiance Invest

#ConfiancePourDemain

30 ans d’expérience
loyers garantis

Loyers garantis

0€ d’apport

100% à distance

simulation express Simulation Express 30s droite
Quel type de placement choisir en 2021

Quel type placement choisir dans le contexte inédit que nous connaissons actuellement ? Alors que nous attaquons notre deuxième année de vie sous pandémie. Comment se projeter dans un investissement qui allie à la fois sécurité et rentabilité ?  Votre bas de laine déborde mais vous hésitez encore à vous engager. Nous avons fait pour vous le point des différents types de placement, avec les risques qu’ils comportent et le bénéfice que vous pouvez en retirer.

Sommaire

  • Les produits d'épargne très réglementés
  • Comment calculer votre bénéfice
  • La bourse, un placement réservé au expert
  • Quelle rentabilité pour les placements immobiliers
  • Investir dans le neuf avec quelles garanties
  • Un placement financé par les banques
  • Vos impôts un levier pour investir

Aujourd'hui en France, il existe sur le marché de l’investissement 3 grandes familles de placement majoritaires. Chacune offrant son lot d’avantages ou d’inconvénients.  Pour mieux vous y retrouver, nous les avons classés selon les différents profils d’investisseurs. A vous de trouver le vôtre.

1 - Les produits d’épargne très règlementés, le type de placement idéal pour les profils prudents

Livrets, comptes épargne ou encore assurance vie, les principaux produits d’épargne ont en commun une règlementation stricte qui assure leur sécurité. Mais ils affichent aussi un taux de rendement réduit au minimum.

Livret A, livret jeune ou livret de développement durable proposent un taux de rémunération plafonné à 0,5%. Seul le livret d’épargne populaire, tout comme tout comme le plan épargne logement, poussent le bénéfice jusqu'à 1%. L’assurance vie, quant à elle, stagnait au taux de 1.1% en 2020. 

Mais alors quelle rentabilité peut-on espérer avec ce type de placement? 

A quoi correspond le taux annoncé ?

Tous ces produits d’épargne ont globalement le même fonctionnement. Vous choisissez le support de votre placement et versez une somme mensuelle sur ce compte épargne. Avant de démarrer votre projet vous êtes informé du taux en vigueur. Celui-ci correspond au capital que vous allez créer grâce à ce placement.

Concrètement, combien allez-vous gagner ?

À la fin de votre première année de placement vous avez donc épargné 2400 euros. A ce montant vous ajoutez le bénéfice correspondant au taux. Soit 2400 x 0,01 = 24 euros . Donc à la fin de votre première année d’épargne vous obtenez 2424 euros sur votre compte. Vous avez créé 24 euros de capital.

À la fin de votre 2ème année vous cumulez avec 2424 euros + 2400 euros d'épargne supplémentaire, soit 4824 euros. 4824 x 0,01 = 48,24 euros  Donc à l’issue de votre deuxième année vous avez 4872,24 euros sur votre compte épargne, soit un capital réel constitué de 72,24 euros.

Finalement, au bout de 10 ans vous aurez accumulé sur votre compte un montant de 26543,93 euros.  Mais comprise dans cette somme, il y a votre épargne de 200 euros par mois. Au total vous n’avez donc constitué au cours de ces 10 années qu’un capital net de 2543,93 euros.

Vous l'avez compris ce type de placement n’est pas adapté à la constitution d’un capital significatif. Sa rentabilité est très faible, mais en contrepartie elle est fortement sécurisée. Puisque son taux de rendement est établi par contrat avant le début de l'opération. 

Dans la valse permanente d’hésitation entre la rentabilité et la sécurité vous avez choisi votre partenaire, et il s’appelle clairement sureté.

2 - Profil aventurier, votre type de placement idéal : la bourse. 

Si à l’inverse votre objectif est concentré uniquement sur la recherche de la rentabilité à tout prix. Vous pouvez être tenté par le marché boursier.  La bourse fait tourner bien des têtes en agitant la possibilité d'énormes gains. Tout d’abord, le premier obstacle auquel vous serez confronté, c'est la mise de départ et pour gagner beaucoup, il vous faut mettre beaucoup de votre poche.  200 euros d’épargne par mois ne suffiront pas à vous faire atteindre les centaines de milliers d'euros que vous espérez. 

Un placement réservé aux experts

La bourse : le placement à risque par excellence.

Ensuite si vous souhaitez obtenir de vrais gains en bourse vous devrez passer énormément de temps à vous informer, vous former, acquérir de connaissances et les mettre à jour en permanence. Enfin devenir assez 'expert' pour ne pas vous tromper et investir sur les valeurs porteuses. La bourse est un genre de casino, plus rationnel certes, mais avec une part déterminante d’incertitude. Vous pouvez tout perdre aussi facilement - et même plus - que tout ce que vous avez gagné. 

Voilà le principal écueil de ce type de placement : le manque total de sécurité. Si vous choisissez la mauvaise valeur, ou un mauvais timing, votre épargne peut s'envoler en fumée. Il suffit d’une mauvaise nuit et d’un plongeon du marché sur lequel vous avez placé votre argent. On annonce des profits records enregistrés par de grands groupes mondiaux au cours de l’année dernière. Mais il s’agit de quelques exceptions au milieu d’un plongeon général.   Ainsi en 2020, seule une poignée des entreprises du CAC 40 ont pu profiter de la conjoncture. Mais pour la grande majorité d’entre elles, les valeurs ont chuté et accusent un recul de 56,4% par rapport à 2019.

Dans la fameuse balance qui oscille entre rentabilité et sécurité, la bourse se situe exactement à l'opposé des livrets d'épargne. Avec un énorme potentiel coté bénéfice mais strictement aucune garantie côté pérennité. 

3 – Profil exigeant, votre type de placement idéal : l'immobilier locatif. 

SI l’analyse du rapport bénéfice/risque entre les différents types de placement vous fait tourner la tête. L’investissement locatif est sans doute la meilleure piste à explorer pour allier sécurité et rentabilité.

Le principe est simple. Il s’agit d'acheter un appartement, que vous mettrez en location pour, à terme, vous créer des revenus complémentaires au travers des loyers perçus. Ou encore vous constituer un gros capital en revendant votre bien.

Quelle rentabilité espérer pour votre placement immobilier ?

Depuis plus de 50 ans, en dépit de toutes les fluctuations économiques, l'immobilier prend inexorablement de la valeur. 

Rien qu’au cours de l’année 2020, pourtant supposée être une période de crise inédite à cause de la pandémie mondiale, les prix ont augmenté en moyenne de 6.6%.  Et toutes les grandes agglomérations sont concernées par la valorisation de ce type de placement. 

Si vous observez leur évolution sur les 25 dernières années, les chiffres se révèlent encore plus éloquents. Depuis 1995, la valeur de l'immobilier a été multipliée par trois dans les grandes villes de France (Lyon, Toulouse, Bordeaux etc.) 

C’est à dire qu’un appartement acheté 100k euros en 1995 vaut aujourd'hui 300k euros.  Cela semble finalement assez logique. Si vous prenez en considération l'inflation et la croissance économique du monde occidental depuis 25 ans, poussée par internet ainsi que ses nouveaux modes de consommation et d'information. Egalement déterminante, l’augmentation de la population qui a besoin de se loger à proximité des zones d’activité en perpétuel développement.

Une croissance nationale.

Même dans des villes moyennes, les chiffres sont tout aussi parlants. Ainsi des localités comme Dijon, Orléans ou Nancy ont connu une hausse de 80 à 100% de la valeur de l'immobilier, soit une multiplication par 2 ou presque. Un appartement vendu 100k euros en 1995 dans l'une de ces villes vaut donc aujourd'hui entre 180 et 200k euros.  En plus de promettre une belle rentabilité, cette évolution constante et jamais démentie du marché, constitue une garantie sure des fonds épargnés. 

Si vous investissez aujourd'hui dans une grande ville française, à l’évidence votre bien ne pourra pas perdre de valeur sur le long terme. Peut-être que celle-ci n'aura pas été multipliée par 2 ou 3 dans 10 ans. Mais elle aura clairement augmenté de manière significative, en suivant le rythme de l'inflation et de l'activité économique.

En plus de cette sécurité avérée, le marché l'immobilier offre des garanties supplémentaires. Si vous optez notamment pour un placement dans l'immobilier neuf. En effet, les différents acteurs et leurs assureurs proposent aujourd’hui des couvertures complètes de tous les risques identifiés. 

Vous cherchez les meilleures garanties du marché ? Optez pour l’immobilier neuf.

Lorsque vous souhaitez investir dans un commerce, quels sont les 3 premiers critères de réussite ?  L’emplacement, l’emplacement, l’emplacement, répondent les spécialistes.  Et bien pour l’investissement locatif, l’élément déterminant qui fera votre succès est la perception, sans aucune défaillance, de votre loyer. 

L'immobilier locatif neuf est le  type de placement le plus rentable et le mieux sécurisé
L'immobilier locatif neuf, un placement rentable et très sécurisé

La garantie qui encadre vos revenus locatifs se divisent en 3 axes : 

  • La carence locative, période qui précède l'arrivée de votre premier locataire une fois que vous avez pris possession de votre bien.
  • La vacance locative, qui concerne la période de vide entre deux locataires
  • Les loyers impayés, c’est à dire les loyers non versés par votre locataire alors qu'il occupe votre appartement. 

L’immobilier neuf vous permet aussi de vous assurer de la bonne qualité et construction de votre bien, qui accompagnera l’évolution de sa valeur dans le temps. Un gage de sécurité et rentabilité indispensable à la pérennité de votre placement.

Les garanties constructeur vous protègent de toute mauvaise surprise : 

  • La garantie de parfait fonctionnement,
  • celle de parfait achèvement,
  • et enfin la garantie décennale.

Ces trois garanties contractuelles couvrent tous les défauts qui relèveraient de la responsabilité du constructeur. Ils restent à la charge de soit de celui-ci et non à la vôtre, pendant 10 ans. C’est là, l’une des grandes différences entre l’investissement locatif dans le neuf et l’ancien. On parle souvent de la différence de cout à l’achat, mais celle-ci est largement compensée par l’assurance de ne pas avoir de façade à rénover ou d’ascenseur à remplacer. 

Par ailleurs, constructions neuves sont encadrée par une règlementation très stricte des performances énergétiques.  Là encore, aucune de dépenses de mise aux normes thermiques et environnementales n’est à prévoir.

Le seul type de placement financé par les banques 

Et oui, aucun établissement bancaire ne vous prêtera de quoi investir sur un livret, une assurance vie ou en bourse. En revanche il peut financer jusqu'à 100% de votre investissement locatif.

Et si, comme on l’a vu, les prix de l’immobilier affichent une hausse constante, les taux de crédit, eux, s’inscrivent à la baisse année après année.  Ainsi, en 1995 vous empruntiez sur 25 ans à 7%, alors qu’aujourd’hui le taux moyen sur la même période est de 1,35%. En matière de placement immobilier, le temps est donc devenu votre ami. Car pendant que les taux baissent, les prix du marché augmentent. Rien qu’entre 2000 et 2008, ils ont été multiplié par 2,2.  

Vos impôts, un levier supplémentaire pour investir

L'immobilier locatif neuf vous apparait comme le seul type de placement alliant des perspectives de rentabilité intéressante et une sécurité maximale ? Vous payez vos impôts en France ? Bonne nouvelle, car vous pouvez les utiliser pour diminuer votre effort d’épargne.

L’état vous permet, en effet, de financer jusqu’à 21% du prix d’achat d’un bien neuf que vous mettrez en location. Un coup de pouce sérieux qui vous aidera à limiter l’impact du remboursement des mensualités de votre emprunt sur votre niveau de vie. Grâce à cette possibilité, avec un dossier de financement bien étudié, vous pouvez autofinancer jusqu'à 80 % du montant de votre placement immobilier.

Notre conseil pour votre placement

Vous l’avez sans doute compris, le type de placement que nous vous recommandons l’investissement locatif. Il vous offre, en effet, le meilleur rapport rentabilité/sécurité. Vous n’investissez pas dans un produit financier volatile mais dans un bien tangible qui demeure dans le temps et dont la valeur augmente. A travers les différents dispositifs qui existent aujourd’hui, l’immobilier locatif neuf vous permet de vous constituer un capital ou un patrimoine de 300000€ avec une épargne de seulement 200€ par mois . Ou encore de retirer au bout de 10 ans un bénéfice au moins 20 fois supérieur à un produit d’épargne classique. Et si vous choisissez bien votre opérateur, votre placement est garanti aussi bien dans sa valeur intrinsèque qu’au niveau des revenus qu’il vous rapporte.

N’hésitez pas à vous informer. Il est aujourd’hui possible de rencontrer un expert à distance. Inutile donc de vous déplacer pour bénéficier d’un audit de votre situation personnelle. Ensuite une présentation complète de la solution d’investissement la mieux adaptée pour faire fructifier votre épargne, vous aidera à projeter la rentabilité en toute sécurité que vous pouvez espérer. 

Vous aimerez aussi