17/11/2020

4 min de temps de lecture

Partager
Placement Retraite

Quel placement choisir pour préparer sa retraite, en cette fin d'année mouvementée ? Le plan épargne retraite individuel, issu de la loi Pacte et appliqué depuis le 1er octobre 2019 vient d’être passé au crible par 60 millions de consommateurs. Une étude qui a mis en lumière des frais importants à prendre en considération avant de s’engager dans ce PER.  Après la forte baisse du rendement en euros des contrats d’assurance vie, il devient de plus en plus compliqué de se constituer un complément de revenus suffisant pour sa retraite. 

Plan épargne retraite : un placement au rendement faible et aux frais élevés . 

Lancé l’an dernier, en substitution du Perp et du contrat Madelin, le plan épargne retraite (PER) permet de défiscaliser 10 % des revenus, nets de cotisations sociale et de frais professionnels. Ce type de placement est principalement destiné à compléter la pension versée par les régimes obligatoires (Cava, Agirc-Arrco, etc.). 

Son plus : il offre la possibilité d’une sortie totale en capital et non pas exclusivement en rente viagère, comme c’était le cas précédemment. Ainsi une fois l’âge de la retraite atteint, il est possible de demander que le PER soit versé en totalité ou en rente mensuelle

Seulement voilà, selon l’étude du magazine 60 millions de consommateurs qui a scruté 26 PER, la plupart impose des frais élevés. On y découvre ainsi qu’ils peuvent atteindre 5 % au moment du versement de la rente, et qu’il faut ensuite rajouter des commissions de gestion annuelle allant jusqu’à 2%.

Quant à la défiscalisation des fonds versés pendant la durée du plan d’épargne retraite , celle-ci prend fin au moment du versement des revenus constitués. Ils viennent donc s’ajouter à la pension de retraite dans le calcul fiscal. 

L’assurance vie : Deux fois et demi moins rentable qu’il y a dix ans

Avec des fonds en euros adossés à des taux nuls ou négatifs, le rendement moyen de l’assurance vie pour 2019 a subi sa plus forte baisse pour s’établir à 1,46%, et pour 2020, les taux devraient avoisiner 1% à 1,10%. 

En effet, les centaines de contrats d'assurance sur le marché proposent en majorité d’investir dans un contrat multi-support. La somme investie se partage entre des supports en unités de compte et des fonds en euros, par exemple à 20% et 80%. C’est donc plus des ¾ de l’investissement qui se trouve impacté.

L’immobilier locatif : valeur refuge ou placement performant ?

La dernière étude SeLoger montre, qu’en dépit du contexte sanitaire actuel, les Français continuent de plébisciter l'immobilier locatif. En effet ils sont une majorité à penser que la crise du Covid renforce encore la valeur refuge de la pierre. 8 porteurs d'un projet immobilier sur 10 considèrent que l’immobilier reste le placement le plus sûr !

De son côté le Blog Patrimoine enfonce le clou 

« C’est vrai et c’est incontestable. Investir dans l’immobilier et profiter de l’effet de levier est une stratégie simple et terriblement efficace pour s’’enrichir »

Valeur refuge donc, l’immobilier locatif est bien un support d’investissement tangible et non volatile. Mais également le seul placement accessible sans aucun apport et permettant de bénéficier d’avantages fiscaux très significatifs (LMNP, Cenis Bouvard, Loi Pinel).

Les clés de la rentabilité d’un investissement immobilier.

  • Le recours au crédit : 

Avec un taux moyen de 1,5 % sur 25 ans, il est aujourd’hui possible de contracter un emprunt sur une durée maximum. Deux avantages à retenir : un effort d’épargne limité, avec 200€ par mois on peut acquérir un bien immobilier. La totalité des frais d’acquisition sont intégrés dans le crédit.

  • Les avantages fiscaux :

 Ils peuvent représenter jusqu’à 21% du budget investi en Loi Pinel. 

  • La gestion locative avec une garantie loyers impayés

Dans cette configuration, grâce aux impôts et au loyer garanti, seulement 20% de l’investissement reste à la charge de l’emprunteur. Avec une épargne sur mesure et sans aucun impact sur son niveau de vie il se constitue un patrimoine et des revenus complémentaires ou un capital significatif, en revendant le bien.

Simulation Express

*les données personnelles sont uniquement destinées a permettre l'utilisation des services Confiance Invest. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité et de désinscription.