Prélèvement à la source version 2019 :  comment serez-vous imposé en janvier prochain ?

25 septembre, 2018

 

Malgré quelques hésitations de dernière minute, le prélèvement à la source version 2019 entrera bien en vigueur des janvier prochain. Comment serez-vous impose et selon quels quels critères ? Voici un récapitulatif de ce que l’administration fiscale vous a préparé.

Votre revenu net imposable 2018 est exonéré sur la base de la moyenne de vos revenus ordinaires des 3 dernières années  2015, 2016 et 2017. Avec le prélèvement à la source version 2019, vous paierez donc les impôts de l’année en cours, en fonction de la déclaration de vos revenus faite en 2018. Selon votre statut : salarié ou indépendant, vos impôts seront prélevés soit directement sur votre salaire, soit via des acomptes mensuels ou trimestriels.

Nouveauté du prélèvement à la source version 2019 : le choix du  taux d’imposition

Vous verrez apparaitre le taux qui vous sera applique en 2019 sur votre bulletin de salaire de janvier.  Selon Christophe Castaner, 94 %des français ont choisi le taux familiarisé. Ce taux est en fait appliqué par défaut si vous n’avez rien spécifié à l’administration fiscale dans votre déclaration. Celui-ci englobe les revenus de votre foyer : les rémunérations annexes, les revenus patrimoniaux, les plus-values et le salaire de votre conjoint.

Taux neutre ou personnalisé

  • Vous avez opté pour le taux neutre ou non personnalisé : celui-ci sera calculé par défaut, uniquement à partir de votre salaire. Ce qui correspond à la situation d’un individu célibataire et sans enfant ne percevant aucun revenu annexe. Il vous faudra bien sur vous acquitter de la différence restant due. Pour cela adressez-vous directement à la direction générale des Finances publiques
  • Vous avez choisi le taux personnalisé : celui-ci correspondra uniquement aux revenus individuels de chacun des conjoints.

 Les revenus exceptionnels perçus en 2018 qui seront imposés en 2019

Pour éviter la double imposition, vous paierez donc 0 euros d'impôts pour vos revenus réguliers de 2018. Vous devrez néanmoins vous acquitter des taxes concernant tous vos revus exceptionnels.

  • les indemnités de licenciement,
  •  de cessation de fonction des mandataires sociaux,
  • de clientèle, de changement de résidence ou de lieu de travail.
  • Les allocations de réinsertion, de conversion, de reprise d'activité,
  • Les prestations de retraite versées en capital,
  • Les sommes issues de la participation non affectées à un PEE,
  • Les primes de toute nature non prévues au contrat de travail,
  • Toute rémunération ne correspondant pas à l'année 2015

Vos plus-Values Mobilières et Immobilières, Intérêts, Dividendes, Gains sur les Stocks Option seront imposés en 2019, selon les modalités habituelles.

 

LIRE AUSSI

Loyer Garanti
02 juillet, 2019

Loyer Garanti

Le loyer garanti par l’agent immobilier ou encore le chèque de caution versé à un organisme ‘neutre’ … Les dernières propositions visant à améliorer les...

Consommer moins pour gagner plus
14 juin, 2019

Consommer moins pour gagner plus

Consommer moins, c’est mieux pour la planète et capital pour notre avenir. Savez-vous que nous consommons 4 fois plus qu’en 1960 ? Sans parler de toutes...





30 seconde img

Calculez votre réduction d’impôts
économisez jusqu'à 6 000 € / AN

SIMULATION GRATUITE