Confiance Invest
Contacter l’équipe commerciale Parrainage Actualités 0 800 711 371 ( appel gratuit )
l'immobilier un placement rentable face à l'inflation

L’immobilier est le meilleur support de placement pour protéger son argent contre l'inflation. Nous constatons tous les jours l'impact de l'inflation sur le prix des biens de consommation comme sur la valeur de la monnaie. Un facteur économique qui touche l’ensemble de la sphère financière. Si les livrets bancaires et les fonds en euros ne rapportaient pas grand-chose auparavant. Aujourd’hui ils vous font clairement perdre de l’argent.

A l’inverse, l’investissement immobilier gagne en rentabilité sur la durée et c’est le moment idéal pour s’y engager. 

  1. Quel est le mécanisme de l’inflation
  2. Pourquoi l’immobilier est-il une valeur refuge face à l’inflation
  3. Pourquoi faut-il se décider le plus vite possible à investir dans l’immobilier
  4. L’investissement locatif Pinel ; la meilleure opportunité financière de l’année 2022
  5. Quels sont les critères importants pour sécuriser votre investissement locatif 

Quel est le mécanisme de l’inflation

L’inflation est une hausse généralisée et durable des prix des biens et services. C’est à dire qu’avec une même somme d’argent on peut acheter de moins en moins de choses. Cette perte du pouvoir d’achat correspond donc à une baisse de valeur de la monnaie.

En avril 2022, le taux d’inflation s’élevait à 4,8%. Soit 0,4% de plus qu’en mars et devrait atteindre 5, 5 en mai.  Celui-ci est mesurée mensuellement par l’INSEE, sur la base de l’indice des prix à la consommation (IPC). Le résultat est comparé à celui du même mois de l’année précédente, on obtient ainsi le taux d’inflation actualisé. Entre 2020 et 2021 par exemple ce taux était de 1,6%. 

Il faut remonter au choc pétrolier des années 1970 pour comprendre comment la bulle inflationniste enfle dans un contexte de crise des matières premières. Les coûts de production des entreprises augmentent et pour conserver leur marge bénéficiaire elles augmentent leurs prix. Puis les salaires indexés sur l’inflation sont majorés et donc les prix s’envolent à nouveau …  C’est ainsi qu’entre 1973 et 1983 l’inflation galopait à + 10% par an.

Pourquoi l’immobilier est-il une valeur refuge face à l’inflation

Une progression des prix de l'immobilier toujours soutenue.

Les prix de l’immobilier ont enregistré une augmentation constante dans les 50 dernières années. Entre 1998 et 2008 les prix ont été multiplies par 2,5 au moins en 10 ans. Alors que la crise financière de 2008 faisait craindre une chute brutale de l’immobilier, les prix ont continué leur courbe ascendante à hauteur de 3,06 % par an de valeur réelle. 

Pour vous donner une base de réflexion ; selon l’indice de l’INSEE les prix de l’immobilier ont augmenté de 153% entre 2000 et 2018. Alors que l’inflation progressait, elle, de 32% sur la même période et l’indice du CAC40 de 14% seulement.

Un investissement financée par l’emprunt

L’immobilier est le seul placement qui peut être financé par les banques.  Même si les taux de crédit augmentent en période d’inflation, la base de départ étant historiquement basse, en empruntant à taux fixe vous serez forcement gagnant sur la durée.

En effet, le calcul est simple si aujourd’hui vous contractez un crédit immobilier sur 20 ans avec un taux moyen d’1,5% et une inflation à 5%, par exemple. Vous aurez remboursé moins que vous n’avez emprunté et la valeur de votre capital, ou votre patrimoine, aura augmenté. Car la valeur des logements progresse dans le temps comme l’inflation + 1 point. 

Par ailleurs si vos revenus évoluent également en fonction de l’inflation, le poids de la mensualité de votre crédit immobilier sera donc allégé significativement.

Pourquoi il faut se décider le + vite possible à investir dans l’immobilier

Les banques ne sont pas des entreprises philanthropiques. Vue la situation inflationniste , il est probable que la BCE remonte prochainement son taux directeur. Vous devez donc vous attendre à une augmentation sensible des taux bancaires dans les prochains mois. 

Notre astuce : pensez á bloquer les taux bancaires 

Dans cette période volatile où les taux peuvent changer d’un jour à l’autre vous devez faire preuve de réactivité pour bénéficier des meilleures conditions possibles.

Préparez un dossier complet rapidement. Transmettez le à l’organisme financier dès la communication de la simulation de votre crédit. En effet, les taux transmis par les banques sur la base de votre profil emprunteur ont une durée de validité de 8 à 15 jours. Selon les établissements, et la réception de votre dossier vous permettra de bloquer le taux annoncé.

 L’investissement locatif Pinel ; la meilleure opportunité financière de l’année 2022

Jusqu'à la fin de l’année 2022, investir en loi Pinel vous permet de déduire jusqu’à 21% du montant de votre achat immobilier. Un avantage qui sera réduit de 3,5 points dès le 1er janvier 2023 et de 7 points à partir de 2024. Puisque les réductions maximales passeront respectivement à 17,5 puis à 14%. Il vous reste donc quelques mois seulement pour bénéficier des conditions fiscales optimales 

La réduction fiscale Pinel : un argument de poids pour la négociation de votre crédit

L'inflation complique l'octroi des emprunts bancaires pour financer les projets immobiliers. La hausse des taux de crédit combinée à la stagnation du taux d’usure (taux maximum que les banques ne peuvent dépasser pour accorder un crédit) a pour effet de limiter l’accès au crédit pour les emprunteurs. 

Dans le cadre de l’investissement Pinel le remboursement est couvert à la fois par le loyer mais aussi par la réduction d’impôt. Avec un plan de trésorerie bien étudié, la part qui reste à la charge de l’acheteur ne représente plus que 20% du montant total de la mensualité. La banque est donc rassurée par votre capacité de remboursement. Votre effort d’épargne est minimisé et sans réel impact sur votre niveau de vie.

Quels sont les critères importants pour sécuriser votre investissement immobilier contre l'inflation

Avant tout la garantie que vos revenus locatifs seront versés quoi qu’il arrive. Le loyer représente 50% de votre mensualité de crédit, il est donc l’élément clé du succès de votre opération immobilière. Le choix de l’emplacement est certes primordial mais également la qualité de la construction et l’étendue des garanties qui couvrent votre investissement.

Votre dossier sera accepté beaucoup plus facilement par la banque si l’opérateur que vous avez choisi à une antériorité en matière de promotion immobilière et une bonne notoriété.  Mais aussi s’il se charge lui-même de la gestion locative ce qui démontre sa maitrise du processus d’investissement : choix de l’emplacement, qualité du bien, sélection des locataires, entretien des parties communes, répartition des charges. 

Une couverture complète de tous les risques identifiés 

L’avantage d’investir dans le neuf est que les logements sont couverts par les garanties constructeur. La garantie décennale notamment, qui engage la responsabilité du constructeur pendant 10 ans pour tout dommage survenu après la livraison. C’est à dire dès le lendemain de la signature du procès verbale de réception des travaux.

Pour vous assurer du versement des loyers dès la remise des clés et quelques soient les accidents de parcours, 5 garanties sont indispensables : carence locative, vacance locative, loyers impayés, détérioration immobilière et protection juridique en cas de litiges avec vos locataires. Vérifiez bien que votre contrat d’assurance comprend ces garanties.. 

Les garanties financières, un complément indispensable 

Dans une période d’inflation, où la situation économique est tendue, il est normal d’être un peu plus frileux quand il s’agit d’investir dans l'immobilier. Même si la rentabilité est bien meilleure. Ces deux garanties financières vous prémunissent en cas de changement de situation.

  • La garantie trésorerie vous protège contre les aléas de la vie. Tels qu’un arrêt de travail, une hospitalisation, une perte d’emploi ou encore une invalidité. Elle compense votre épargne jusqu’à 300€/mois pendant 2 ans
  • La garantie de revente, elle, vous protège en cas de revente anticipée suite à un décès, un divorce, un chômage ou une invalidité. Cette assurance couvre toute éventuelle moins-value à la revente dans la limite de 20% du prix d’achat à hauteur de 31 000 €.

Vous aimerez aussi