Confiance Invest
Contacter l’équipe commerciale Actualités 0 800 711 371 ( appel gratuit )
Déclaration de revenu 2021 , découvrez les nouveautés

L’heure de votre déclaration de revenus 2021 a sonné. Depuis le 8 avril vous pouvez vous connecter sur le site impots.gouv et découvrir la brochure détaillée du fisc. Barème d’imposition, abattements Covid, dons à vos descendants… de nombreuses nouveautés sont à prendre en compte cette année. Voici la liste des éléments utiles pour vous aider à vous y retrouver.

Sommaire 

  1. Les dates limites de votre déclaration de revenus 2021
  2. Les dernières nouveautés sur le site impôts.gouv
  3. Le nouveau barème d'imposition
  4. La déclaration de revenus simplifiée
  5. Les abattements Covid
  6. Nouvelle franchise d'impôts pour les dons à vos descendants
  7. Comment déclarer votre investissement locatif Pinel

Les dates limites de votre déclaration de revenus 2021

La déclaration papier est toujours possible. Elle est cependant réservée à ceux qui ne disposent pas d’internet ou n’ont utilisé la déclaration en ligne qu’une seule fois. Vous pouvez récupérer le formulaire (imprime 242) auprès du centre des impôts de votre domicile, si vous ne l'avez pas reçu par courrier . De plus vous devez remplir, signer et renvoyer votre déclaration avant le 20 mai 2021 à minuit.

Comme chaque année, les dates limites de la déclaration en ligne sont découpées en 3 zones

  • 1ère zone : le 26 mai 2021 pour les départements n° 01 à 19 ainsi que les contribuables non-résidents en France ;
  • 2ème zone : le 1er juin 2021 pour les départements n° 20 à 54 (y compris les deux départements de la Corse) ;
  • 3ème zone : le 8 juin 2021 pour les départements n° 55 à 974/976.

Attention tout retard est sanctionné d’une majoration de 10% minimum du montant de vos impôts.

Les nouveautés sur le site impôts.gouv.fr pour votre déclaration de revenus 2021

Le site des impôts à fait peau neuve et rafraichi son application mobile. Maintenant vous pouvez consulter tous vos documents, mettre à jour vos informations et payer vos impôts avec votre téléphone. Et puisqu’on n’arrête pas le progrès même dans le traitement de vos impôts. Vous pouvez désormais vous s’identifier grâce aux capteurs biométriques (empreinte digitale et reconnaissance faciale).

Egalement à votre disposition pour cette déclaration de revenus 2021, l'assistant virtuel, AMI, répondra à toutes les questions que vous lui poserez sur la messagerie de votre espace personnel. Plus traditionnelle, une permanence téléphonique a également été mise en place. Si vous avez besoin d’assistance vous pouvez composer le 0809 401 401, ce service est ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 19h. 

Le nouveau barème d'imposition

Le nouveau barème d'imposition de votre déclaration de revenus 2021
Les nouveau taux d'imposition

Depuis le 31 janvier 2020, le taux marginal d’imposition est passé de 14 à 11% pour la 2eme tranche. Toutefois le barème progressif ayant été revu, le démarrage de la 2eme tranche a été abaissé à 9964€, alors qu’elle commençait à 10 064 € auparavant. Même chose pour la tranche à 30% qui démarre à 25 406 € au lieu de 27 794€. 

Les contribuables dont les revenus dépassent 72 644 € passent désormais dans la tranche imposée à 41 % (74 517 € avant) 

D’une manière générale, même si le seuil d’entrée dans chaque tranche a été revu, vous ne devriez pas supporter d’augmentation notable alors que vous passez de justesse à la tranche supérieure, le résultat étant équilibré par l’abaissement de la 1ere tranche.

Au contraire vous pouvez peut être profiter d'une réduction de votre imposition.

Déclaration de revenus 2021, quelques exemples d’imposition selon le nouveau barème 

  • Célibataire, 32 ans sans enfant 
  • parts fiscales : 1
  • Revenus : 60 000 euros annuels 
  • Revenus imposables : 54 000 euros
  • Impôts sur le revenu : 10 206 euros
  • Couple marié, 43 et 42 ans sans enfant
  • Parts fiscales : 2 
  • Revenus : 70 000 euros annuels 
  • Revenus imposables : 63 000 euros 
  • Impôts sur le revenu : 6 912 euros
  • Couple marié, 43 et 42 ans, 2 enfants à charge 
  • Parts fiscales : 3
  • Revenus : 80 000 euros annuels 
  • Revenus imposables : 72 000 euros
  • Impôts sur le revenu : 6 472 euros
  • Couple marié, 51 et 49 ans
  • Parts fiscales : 4
  • Revenus : 90 000 euros annuels
  • Revenus imposables : 86 142 euros 
  • Impôts sur le revenu : 7 574 euros

La déclaration de revenus 2021 simplifiée, Comment ça marche ?

Annoncée il y a un an, la déclaration de revenus automatique est désormais fonctionnelle. Destinée à faciliter la vie du contribuable, celle-ci est pré remplie avec toutes les informations connues par le service public. La nouveauté 2021 est son ouverture à tous les foyers concernes par une nouvelle naissance, une adoption, une pension alimentaire ou le recueil d’un enfant majeur

Vous recevez par mail une invitation du service des impôts qui vous demande de vérifier, sans négligence, l’ensemble des données mentionnée sur votre espace personnel. Au cas où vous n’avez aucun changement de situation à signaler, votre déclaration de revenus 2021 est automatiquement validée. 

Les nouveaux abattements Covid pour votre déclaration de revenus 2021

Télétravail 

Si au cours de l’année 2020 votre employeur vous à verse une allocation dans le cadre de l’exercice de votre activité professionnelle en télétravail à votre domicile. Celle-ci est défiscalisée sur la base d’un plafond annuel de 550 euros. Vérifiez bien sur le site impôts. gouv que votre déclaration de revenus 2021 pré-remplie ne mentionne pas cette allocation. Puisque selon le gouvernement elle ne devrait pas y être mentionnée. 

Heures supplémentaires

Vous trouverez dans les colonnes 1GH à 1JH de votre déclaration d'impôts 2021 les heures supplémentaires transmises directement par votre employeur au service d’impôts. Si elles ne dépassent pas le montant annuel de 5.000 euros, celle-ci ne sont pas imposables. Et pour toutes les heures supplémentaires effectuées à partir du 16 mars, pendant la période de confinement, jusqu’au 10 juillet 2020, ce plafond est porté à 7500 euros.  

Prime exceptionnelle

Si vous êtes un salarié du secteur de la santé ou bien du service public concerné par la prime exceptionnelle accordée par l’état pour votre mobilisation pendant l’état d’urgence sanitaire.  Quand la prime versée n’excède pas 1500 euros, celle-ci n’est pas assujettie à l’impôts.

Prime Macron

Créée dans le sillage du mouvement de gilets jaunes, la « Prime Macron » d’un montant défiscalisé de 1000 euros maximum a bénéficié à 5 millions de français en 2019 et plus de 6 millions en 2020. Celle-ci est réservée aux salariés donc la rémunération sur les 12 derniers mois est inférieure à 3 fois le SMIC. Le gouvernement à confirmé également le 28 avril dernier que la limite était étendue à 2000 euros pour les salariés dont l’entreprise est couverte par un accord de désintéressement. Le projet de loi de finance rectificative intègrera ces mesures cet été.

Aide aux personnes en difficulté 

Votée en 1988 la loi Coluche accorde une défiscalisation supplémentaire jusqu'à 75% pour les dons aux organismes d’aide aux personnes en difficulté. En raisons des difficultés rencontrées par beaucoup pendant la période Covid, l’état a augmenté le plafond de ces dons à 1000 euros au lieu de 552 euros. Jusqu’à la fin 2021 a chaque fois que vous versez 100€ à une association d’aide à la personne en difficulté cela ne vous coutera donc que 25 €

Frais de déplacement

Vélo, co-voiturage ou voiture électrique, les déductions supplémentaires pour votre déclaration de revenus 2020
Pour payer moins d'impôts optez pour le vélo

Si vous allez travailler en vélo, ou faites du covoiturage avec vos voisins vous avez droit au forfait mobilité durable. Celui-ci est aujourd’hui défiscalisé jusqu'à 500 € (contre 400€ auparavant). Les indemnités kilométriques sont également déductibles de vos impôts sur le revenu. La bonne nouvelle 2021 concerne les conducteurs de véhicule électrique qui voient ainsi leur frais de déplacement majorés de 20% par rapport à ceux des bonnes vieilles voitures thermiques.

Si vous avez opté pour le régime réel au lieu du forfait à 10% vous pouvez déduire, dans votre déclaration de revenus 2021, la totalité de vos frais professionnels, à condition d’être en mesure de présenter tous les justificatifs. Par ailleurs, vous ne pouvez pas inclure vos frais de restauration tout comme ceux qui concernent vos déplacements entre votre domicile et votre lieu de travail dans cette défiscalisation.

Vous êtes apprenti ou étudiant 

Que vous soyez apprenti ou étudiant, vous devez être désormais déclarer vos revenu en totalité. Les montants des exonérations demeurent inchangés.  Si vos revenus ne depassent pas le plafond du SMIG annelle soit 18655 euros vous ne paierez pas d’impôts  Pour rappel, les étudiants ou apprentis en entreprise voient leurs rémunérations exonérées d’impôt sur le revenu dans la limite annuelle du SMIC (18.655 euros). Pour les petits jobs étudiants étudiants la limite des revenus non imposables correspond à 3 Smic mensuels (4.663 euros).

Vous percevez des revenus à travers les plateformes collaboratives

Le service des impôts vous assiste désormais pour votre déclaration de revenus 2021, afin de vous aider à définir l’imposition et la typologie des revenus perçus depuis ces plateformes (blablacar, Airbnb, leboncoin etc…). Elles ont l’obligation de transmettre à l’administration fiscale les revenus générés par leurs utilisateurs. Mais également de vous fournir un récapitulatif de toutes vos opérations avant le 31 janvier à minuit de l’année imposable. 

Un nouvelle franchise d’impôt de 100 000 euros pour les dons à vos descendants

L’article 19 de la 3eme loi de finance rectificative pour 2020, publiée au Journal officiel le 31 juillet 2020 prévoit une exonération temporaire de 100 000 € pour aider ses proches à réaliser un projet de construction de résidence principale, de rénovation énergétique, ou encore à la création ou au développement d’une petite entreprise

Vous pouvez donc donner des sommes d’argent exonérées d’impôts, dans la limite de 100 000 € par donateur, à vos enfant, petits-enfants ou arrière-petits-enfants, dans le cadre de cette disposition valable jusqu’au 30 juin 2021.

Déclaration Pinel 

Le dispositif Pinel a été prolongé en l’état jusqu'au 31 janvier 2022 mais les conditions fiscales prévues dans la loi devraient changer dès 2023.

Réductions de l’avantage fiscal à partir du 1er janvier 2023

  • L’engagement de location de 6 ans, donnera droit à une réduction de 10,5 % au lieu de 12 % actuellement
  • Pour mise en location pendant 9 ans la réduction d’impôt passera à 15 % au lieu de 18 % 
  • L’économie d’impôt passera à 17,5 % pour un engagement de 12 ans contre 21 % aujourd’hui

Comment intégrer votre investissement Loi Pinel dans votre déclaration de revenus 2021?

Comment intégrer votre investissement locatif Pinel dans votre déclaration de revenus
Comment déclarer votre Investissement locatif Pinel

Si vous déclarez votre investissement locatif Pinel pour la 1ere fois, vous devez remplir 3 formulaires. Vous les trouverez accessibles en téléchargement sur le site impôts.gouv.fr

Quand effectuer la déclaration de votre investissement locatif Pinel ?

Vous devez déclarer votre investissement loi Pinel dans l‘année qui suit la livraison de votre bien. Ou encore à la date d’achèvement des travaux . 

Par la suite, vous devrez effectuer cette déclaration chaque année pendant toute la durée de votre engagement de location selon les critères définis dans la loi.

Les formulaires de déclaration Pinel :

Uniquement la première année :

  • Le formulaire 2044EB : 

Ce formulaire correspond au bien loué, il vous permet de valider votre éligibilité à la niche Pinel. Ainsi, il doit comprendre toutes les caractéristiques de votre bien ainsi que la durée de votre engagement de location : 6, 9 ou 12 as.   La date de déclaration dépend du type de votre investissement immobilier.

Chaque année 

  • Le formulaire 2044 :

 Vous devez la remplir cette déclaration annuelle dès ma mise en location. Si vous avez contracté un crédit immobilier, les intérêts de votre emprunt sont déductibles de vos revenus. Il s’agit, en effet, de déduire des loyers que vous avez perçus l’ensemble des charges, frais et taxes divers. Si le bilan est négatif on parle de déficit foncier qui est déductible de vos revenus. Si celui-ci est positif il s’ajoute bien sûr à votre revenu global.  

  • Le formulaire 2042C : 

Il correspond à la déclaration de vos revenus complémentaires. Vous devez indiquer le montant de la réduction correspondant à votre durée d’engagement.  Pour un investissement en loi Pinel sur la période initiale de 6 ans celle-ci est fixée à 12% du prix de revient (frais de notaires inclus) divisé par 6, soit 2%. Enfin, pour les investissements sur 9 ou 12 ans celle-ci respectivement à 2% puis 1% par année.

Indépendamment des documents ci-dessus spécifiques au dispositif Pinel, pensez à remplir le formulaire h2 ou CERFA 6652, qui vous permettra une éventuelle exonération totale ou partielle de la taxe foncière durant deux ans. Attention, la mairie peut vous la refuser. Mais dans tous les cas, cela permet de définir la valeur locative cadastrale (VLC) de votre bien. Cette déclaration est à effectuer dans les 3 mois qui suivront la livraison.

Vous aimerez aussi